Guest Post: Nathalie Bosson – La Coptologie perd l’une de ses figures les plus marquantes

Le Professeur Rodolphe Kasser, né à Yverdon-les-Bains le 14 janvier 1927, s’est éteint dans sa ville natale le 8 octobre 2013, à l’âge de 86 ans. Professeur ordinaire puis émérite de langue et littératures coptes à l’Université de Genève, il fut animé sa vie durant de deux passions : l’archéologie et la langue copte, qui le mèneront à exercer une carrière internationale et à être non seulement un découvreur d’objets notoires, mais aussi un promoteur d’axes de recherche tant novateurs que fondamentaux.

RodolpheKasserRodolphe Kasser a fait ses études de théologie protestante à Lausanne (1946-1948), puis à Paris (1948-1950), où il fait une rencontre déterminante, celle de Jean Doresse (1917-2007), qui venait d’identifier les premiers manuscrits gnostiques de Nag Hammadi. En lieu et place de l’araméen, qui avait alors le « vent en poupe », Roudi, comme l’appelaient ses amis et collègues dans l’intimité, choisit le copte. Ce jeune protégé de Jean Doresse devra à ce dernier l’épanouissement de sa carrière de coptisant, grâce à la publication des codices coptes de la prestigieuse collection Martin Bodmer. De la même manière qu’aux pas de Jean Doresse s’attachèrent ceux de Rodolphe Kasser, ma rencontre avec cet éditeur d’exception, au début des années 80, dirigea les miens dans cette discipline qu’il enseignait à l’Université de Genève et décida de ma vie professionnelle et personnelle. Lorsqu’il m’échut l’honneur de reprendre le flambeau de la coptologie genevoise il y a deux ans, quelle ne fut pas sa fierté et sa joie…

Avant d’être nommé privat-docent en 1963, puis professeur ordinaire en 1976, sur financement du Fonds national suisse de la recherche scientifique, Rodolphe Kasser exercera le ministère pastoral dans le canton de Vaud puis en France. Une seconde rencontre marquera sa carrière lorsque François Daumas (1904-1984), alors directeur de l’Institut français d’archéologie orientale au Caire et son voisin à Castelnau-le-lez (Hérault) où tous deux résidaient, l’invite en 1964 à travailler à la bibliothèque de l’Institut. Il y croisa alors Antoine Guillaumont (1915-2000), qui cherchait à localiser les Kellia (« Cellules »)… Un concours de circonstances décida du reste. Ses deux collègues étant empêchés, il lui reviendra de redécouvrir, sur les indications d’Antoine Guillaumont, ce site monastique exceptionnel, situé en Basse-Égypte, découverte qui déboucha sur une grande entreprise de publication des monastères kelliotes. Il eut la satisfaction d’admirer le dernier volume de cette entreprise, débutée en 1964 et soutenue par l’Université de Genève, le FNRS et la Fondation pour la recherche archéologique aux Kellia (FRAK), ouvrage dont il fut l’un des artisans. Paru en juin 2013, il venait couronner une aventure archéologique ayant contribué au rayonnement de l’Université. Rappelons que dès 1976, Rodolphe Kasser fut nommé membre du Comité directeur de l’International Association for Coptic Studies, dont il fut président de 1984 à 1988, puis président d’honneur à partir de 2000.

Opiniâtre, d’une énergie débordante, ce savant éminent s’est aussi et surtout illustré dans le domaine de la dialectologie copte dont il sera l’initiateur sinon l’inventeur principal. Il s’en occupa inlassablement jusqu’à ses dernières heures.

Nombreux sont celles et ceux qui lui sont redevables dans les champs de la coptologie ou de l’archéologie, à Yverdon notamment, où il fonda l’Institut d’Archéologie yverdonnoise en 1974, assura la présidence du Castrum romain, fit des découvertes majeures, dont le célèbre vase tonnelet quadrichrome ou les deux pirogues.

La liste de ses contributions est impressionnante. Résignons-nous à ne citer que son ultime publication majeure, qui continue à fasciner le public savant : l’édition princeps du Codex Tchacos, renfermant notamment l’Évangile de Judas. L’état de délabrement du Codex Tchacos dont il avait hérité dépassait l’entendement. Qu’à cela ne tienne ! Il réussit, avec une ténacité sans pareille, à rendre les traités réunis dans ce codex accessibles au plus grand nombre. C’est avec une exigence rare mais toujours bienveillante, qu’il m’a appris à « dompter » un manuscrit lacunaire, que le temps avait parfois bien maltraité. Je conserve en mémoire sa reconstitution magistrale du Codex Tchacos, sur papier calque, et la « poupée » qui en résulta, un jour de printemps où le soleil inondait le jardin de sa maison… Car, avec son épouse Anna, il aimait recevoir dans ces lieux où s’étaient égrenées d’innombrables heures de travail, lieux envahis par les livres et les photos de manuscrits.

rodolphe_kasserRodolphe Kasser repose désormais en paix juste à côté du Castrum d’Yverdon-les-Bains qu’il aimait tant.

Advertisements

About Alin Suciu

I am a researcher at the Göttingen Academy of Sciences and Humanities. I write mostly on Coptic literature, Patristics, and apocryphal texts.
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Guest Post: Nathalie Bosson – La Coptologie perd l’une de ses figures les plus marquantes

  1. SAMIR Khalil says:

    Merci, cher Alin, pour les envois rguliers que vous me faites et qui m’apportent normment d’informations. Bravo pour les nombreuses publications que vous faites, et qui plus est sont toutes des contributions nouvelles. J’en tire grand profit.J’ai apprci la notice sur le prof. Kasser que j’ai bien connu autrefois quand nous nous retrouvions chaque anne dans le Vevay, dans une maison de retraite protestante, pour le Comit de la Coptic Encyclopedia, avec le Prof. Aziz Suryal Atiya et les autres.Merci aussi, Alin, pour les documents disponibles en pdf. C’est une aide inestimable, vu la pnurie de documents de ce genre ici en Orient.Pre Samir sj

    Date: Thu, 17 Oct 2013 09:10:20 +0000 To: samirkhsj@hotmail.fr

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s